www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  anecdotes force navale - Page 2 Bouton10  anecdotes force navale - Page 2 Goog_l10  
-43%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS – Machine à café dosette SENSEO Original HD6554/53 + 64 ...
39.99 € 69.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 anecdotes force navale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sail Roger
Amiral
Amiral
Sail Roger

Nombre de messages : 2887
Age : 75
Localisation : Liège
Date d'inscription : 24/08/2010

anecdotes force navale - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: anecdotes force navale   anecdotes force navale - Page 2 EmptySam 13 Nov 2021 - 12:14

salut_pancarde

@I.Wertz a écrit:" Le 1MC Zwaenepoel "qui n'était pas un comique".

!!Et bien si justement il y a de quoi de quoi écrire un bouquin d'anecdotes à son sujet période 65/66.ahahah
Bien sur beaucoup l'ont détesté et c'est son "figaro, figaro " qui est reste célèbre et il du être bien malheureux quand le règlement c'est adouci à sujet .
Perso il m'a déjà accompagné chez le lieutenant Zeevers (un cas lui) qui avait remplacé le cmd Depierre ,mais envoyer travailler et faire des remplacements à bords(manoeuvres) un matelot qui ne demandait que cela c'était un peu pousser à la faute aussi .
A vrai vrai dire avec le recul je crois qu'il m'avait plutôt à la bonne comme d'autres PONTS polyvalents aussi mis à toutes sauces et dont il avait bien besoin pour faire "tourner la baraque "

Un bon souvenir lui malgré ce que certains en pense .

wavey
Revenir en haut Aller en bas
I.Wertz
Quartier-maître chef
Quartier-maître chef
I.Wertz

Nombre de messages : 51
Age : 77
Localisation : Waterloo
Date d'inscription : 14/10/2021

anecdotes force navale - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: anecdotes force navale   anecdotes force navale - Page 2 EmptyLun 15 Nov 2021 - 15:01

@Sail Roger Il est toujours bon de lire des avis différents. Personnellement je ne lui en ai pas voulu une seconde, j'ai déconné j'ai payé.

J'ai maintenant une anecdote avec mon copain @l'Arsouye qui ne s'est pas passée directement à la Force Navale mais deux mois avant notre entrée en service et comme elle concerne deux futures matelots j'ai reçu l'autorisation du modérateur et de l'Arsouye pour la publier.

C'est un peu long mais c'est marrant.

Avant de rentrer à la Force Navale, nous faisions Freddy (l’Arsouye) et moi du water-polo à Verviers Natation.
Un jour du début de l’automne 1962, notre club avait participé à une fête de natation à Namur et nous avions, en général obtenus de bons résultats Smilie 44 alors, tout étant terminé en début de soirée, nous sommes remontés dans l’autocar pour nous ramener à Verviers mais il a fait un arrêt à la gare de Namur et le coach a annoncé que vu les bons résultats nous avions droit à une soirée libre de sortie mais que nous devrions être de retour pour 23 h00 à la gare.

Nous concertant avec quelques bons copains, nous avons discuté pour voir ce que nous allions faire. Les deux plus âgés du petit groupe (dont un anciens de la Marine « Paul Fréhis » ) connaissaient un peu Namur et celui qui avait son service militaire dans cette ville a dit : venez les gars, je vous amène à la Citadelle et on va s’amuser. Le quai du confluent Sambre & Meuse était un quartier chaud.🙄

Nous sommes arrivé dans un de ces bars et il y avait deux hôtesses à qui il a été demandé si cela ne dérangeait pas de venir boire un verre  à 7 (dont une fille qui aimait bien rigoler).  La réponse était positive et nous avons commencer à blaguer, les hôtesses mettaient de la musique, ont été très sympa et s’amusaient autant que nous, on a dansé et je dois dire que nous avons passé une très bonne soirée et cela en tout bien tout honneur sans que cela déborde.😇
Vers 22H45 l’un d’entre nous a fait remarquer qu’il était temps de partir si nous ne voulions pas arriver en retard et se faire engueuler par le coach, sur quoi, un des deux plus âgés a répondu qu’on ne devait paniquer, ils n’oseront quand-même pas partir sans nous. Nous avons continué à guindailler puis vers minuit on s’est quand même décidés à faire route vers la gare. On a déconné en remontant toute la Rue de Fer en chantant, dansant, un a pris la copine dans ses bras puis nous nous la sommes lancé dans les bras l’un de l’autre, elle hurlait de rire …. Smilie 73
Arrivés à la gare   affraid 😱   ouieouieouie, le car n’était plus là !!! Certains ont commencés à s’inquiéter, surtout les deux hommes mariés qui devraient expliquer leur non retour à leur femmes. Grand conciliabule et la seul solution étaient de demander à un taxi si il était possible de nous ramener à Verviers depuis Namur et à quel prix. ? Le taximen dit que oui, donne le prix et après avoir compter nos avoirs, c’était possible puis le taximent nous dit : je veux bien mais je ne peux pas prendre plus de cinq passagers, meeerde😟, et là je parles avec Freddy en lui disant que si on va au commissariat on peut s’arranger pour qu’ils nous hébergent vu que nous sommes mineurs (en ce temps la majorité était à 21 ans), il était d’accord et nous laissons partir les autres.
Nous sommes arrivés au commissariat et expliqués notre problème, ils n’avaient pas l’air enthousiastes  et nous avons précisés que un cachot ne nous gênerait pas et ce serait même marrant comme expérience. Ce n’était pas possible car de toute façon les cachots seraient pleins dans le cour de la nuit mais ils nous feraient passer la nuit dans un local prévu pour les mineurs avec lavabo et WC mais qu’il n’y avait pas de couchettes, juste deux bancs et que nous devions tirer notre plan pour dormir.
A ce moment, une patrouille pédestre de eux flics rentrent pour faire une pose et le planton qui nous reçevait leur annonce, ateendez, on nous a signaler une bande de jeunes qui chahutaient rue De Fer, allez un peu voir, ca fait un certain temps mais sait-on jamais, les deux pauvres agents ressortent en râlant et on entend «  si on les choppe, ils vont en baver » avec Freddy on s’est juste regardé mais on n’a pas oser rire.🙄

Une foi installés, on commence à rigoler, on s’imagine le policier qui nous avait amenés (qui était un peu du style Neandertal) qui viendrait le matin à 6 h00 nous apporter le café avec un beau tablier blanc et de belles manières etc, etc…  Un peu après on entend qu’on amenait plusieurs mecs bourrés et qui gueulaient, ils se faisaient houspiller, et ça chahutait fortement, on entend les portes des cachots qui s’ouvrent, ça gueule, on entend pif, paf, ail ouyouye, puis les portes se referment,  les mecs continuent à gueuler « salauds, SS, on aura votre peau…."  et encore bien d’autres. On entend la porte du commissariat qui s’ouvre, des pas sur la coure, les portes de cachots qui s’ouvrent et pif, paf, aille, ouyouyouye » et puis, le silence. Avec le Fred nous décidons de relancer les activités et on cries aux pensionnaires, hé les gars, vous n’aller pas laisser tomber, faut pas vous laisser faire, surtout qu’il y en avait un qui menaçait de faire intervenir son père qui avait le bras long et rebelotte, visite de police. Nous avons fait le coup deux fois puis nous avons décidés d’essayer de dormir. clown
A 6 h00 du matin on est venu nous faire sortir mais sans tablier ni café,  ils nous ont dit qu’ils avaient prévenu la police de Verviers et que nous devions tirer notre plan pour rentrer. Nous avons quitté le commissariat, il y avait un type qui attendais sur la petite place qui a demandé si nous avions vu ses copains qui avaient étés embarqués et nous lui avons répondu que nous les avions entendus mais qu’il ne devait pas se faire des soucis, ils dormaient bien. Very Happy
Nous n’avions pas d’autres moyen que de rentrer en stop, c’était dimanche matin et un fameux brouillard le long de la Meuse, une fois passé le pont on prend à gauche vers Liège et nous levons le pouce à chaque voiture qui passait sans beaucoup de succès puis un peu après 7h00 une voiture s’arrête, une vielle Renault Juva4 d’avant la guerre papi avec les portières qui s’ouvraient vers l’avant . C’était un jeune curé qui nous demande où nous allons, quand on lui a dit, il nous dit qu’il ne pouvait pas aller si loin mais qu’il pouvait nous déposer à Namèche où il allait donner la messe et qu’il était en retard. Nous avons embarqués puis quand il est parti il roulait avec sa portière ouverte pour regarder si il ne dépassait pas la ligne blanche du milieu de la route !!! s.o.s. Nous n’étions pas très à l’aise vu qu’il roulait relativement vite, faisant confiance à dieu. Il nous a déposé là où il devait être et nous avons continué  en marchant et levant le pouce à chaque voiture. Un peu avant huit heures nous entrions dans Andenne et le brouillard s’était levé, nous avons maraudé quelques pommes d’un jardin en passant, il commençait à avoir un beau soleil sunny et, par la fenêtre d’une maison nous avons entendu à une radio les trois coups de 8h00  et juste à cet instant une voiture nous a pris jusqu’à Liège et là nous n’avons pas du attendre longtemps pour avoir une autre voiture jusqu’à Verviers.  Arrivés là le hasard nous a joué un tour, nous sommes tombés né à né avec le coache qui allait chercher ses pistolets pour le petit-déjeuner, il nous a apostrophé et promis que nous aurions de ses nouvelles.

Quelques mois plus tard, Freddy et moi rentrions à la ZM-FN marin heureux
Revenir en haut Aller en bas
 
anecdotes force navale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Belgian Navy - Force Navale Belge - Belgische Zeemacht :: Les anecdotes durant votre passage dans la Force Navale-
Sauter vers: