Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  Les corsaires - Page 10 Bouton10  Les corsaires - Page 10 Goog_l10  

Partagez
 

 Les corsaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 4364
Age : 77
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Les corsaires - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Les corsaires   Les corsaires - Page 10 EmptyMar 8 Jan 2019 - 11:21

Bonjour et merci, Christian.

Voilà une aventure que l'on peut, je crois, qualifier d'assez extraordinaire.
Ce devait être exaltant, pour les commandants, cette liberté d'agir à leur guise, en pleine guerre…
Exaltant, oui ; mais je n'en oublie pas, pour autant, les marins qui ont été leurs leurs victimes.
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
calamar1942
Amiral
Amiral
calamar1942

Nombre de messages : 6746
Age : 77
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

Les corsaires - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Les corsaires   Les corsaires - Page 10 EmptyMar 8 Jan 2019 - 18:17

thumleft thumleft thumleft
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
SCHOETERS CHRISTIAN

Nombre de messages : 6115
Age : 64
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

Les corsaires - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Les corsaires   Les corsaires - Page 10 EmptyMar 15 Jan 2019 - 9:53

Salut a tous
Il y en a encore

Le Kormoran HSK 8

Les corsaires - Page 10 Bundes10
Résumer :

-Il était connu de la Royal Navy sous le nom de Raider G.
À l'origine, il s'agit d'un cargo nommé Steiermark.
Acquis par la marine allemande au début de la guerre, il est converti en croiseur auxiliaire. Il s'agit du plus gros croiseur auxiliaire employé par le IIIe Reich.
Durant le conflit, il opère dans l'Atlantique et l'océan Indien, coulant dix cargos et en capturant un onzième.
Son principal fait d'armes reste la destruction du croiseur léger australien HMAS Sydney lors d'une bataille au large de l'Australie-Occidentale au cours de laquelle les deux navires disparaissent le 19 novembre 1941.
318 des 399 marins à bord du navire allemand sont secourus et placés dans des camps de prisonniers tandis que l'on ne retrouve aucun survivant parmi les 645 militaires à bord du navire australien.
Les corsaires - Page 10 Hsk_ko10

L'épave du Kormoran est découverte le 12 mars 2008, cinq jours après celle du Sydney, au cours d'une mission exploratrice.

Les corsaires - Page 10 Hilfsk10

Le Kormoran a appareillé le 3 décembre 1940, de Gotenhafen, sous le nom de Schiff 41 dragueur de mines pour son départ.
Il a traversé le détroit de Danemark le 12 décembre par mauvais temps, passant dans l'Atlantique sans être découvert par l'ennemi.
Après avoir coulé le navire marchand grec Antonis le 6 janvier 1941, il captura 10 autres navires, ajoutant 68 274 tonneaux de jauge brute, dont le ravitailleur en gaz Agnita, coulé le 22 mars 1941
. Certains navires ont été pris comme proie et d'autres ont coulé.
Du 7 au 9 février, le croiseur auxiliaire a trouvé le navire de ravitaillement Nordmark , à partir duquel il a pris 1338 tonnes de carburant et autres fournitures, faisant passer 170 prisonniers du Kormoran au navire de ravitaillement.
De son côté, le Kormoran a fourni plusieurs sous-marins allemands .
Du 16 au 24 octobre, le Kormoran a été retrouvé dans l’océan Indien avec le navire de ravitaillement japonais Kulmerland au point de ravitaillement appelé "Marius", afin de recevoir du carburant, des lubrifiants, de la nourriture pour six mois et des paliers métalliques, qui étaient:demandés d’urgence pour le fonctionnement des moteurs auxiliaire.
Combat et naufrage
Le 19 novembre 1941, le Kormoran s'oppose à la côte ouest australienne contre le croiseur léger HMAS Sydney .

Les corsaires - Page 10 2a7d4110
HMAS Sydney
Le Kormoran tenta de fuir. le Sydney, mieux armé, en donnant sa vitesse maximale, mais fut rattrapé par le croiseur plus rapide.
Interrogés sur leur identité, leur destination et leur cargaison, les Allemands ont répondu lentement et avec confusion, afin de réduire autant que possible la distance qui les séparait du croiseur, au cas où leur camouflage s’avérerait inefficace et qu’ils seraient forcés de se battre.
Comme son nom l’a été par le cargo néerlandais Straat Malakka et comme destination Jakarta .
Lorsqu'ils ont demandé le code d'identification secret,

Les corsaires - Page 10 Theodo10Les corsaires - Page 10 Detmer10
(22 August 1902 – 4 November 1976
le commandant Detmers n'a pas pu répondre et a ordonné d'ouvrir le feu vers 5 h 30.
Le Sydney s’était approché à ce moment-là de moins de mille mètres.
En cinq minutes, le Sydney a reçu environ 50 impacts de canons de 150 mm
Le pont et la direction du poste de tir du croiseur ont été détruits , les grenades et obus ont explosé à l'intérieur du navire.
L'hydravion a été touché et le carburant renversé a provoqué un grand incendie au centre du navire
. Après les premières salves de réponse du croiseur, les deux tourelles de 6 pouces du Sydney ont été laissées inutilisées et, après trois salves abandon de la tour Y , la dernière de poupe.
En outre, au moins une des deux torpilles lancées par le Kormoran a heurté la proue du croiseur.

Les corsaires - Page 10 170px-10
Des marins kormorans sauvés par le cargo britannique Centaur

La tour X de Sydney , la dernière en activité, a atteint la cheminée et la salle des machines du Kormoran , provoquant des incendies dévastateurs
. Ensuite, le croiseur australien a viré ses torpilles de tribord vers le  Kormoran , mais toutes les quatre sont passées à une courte distance de la poupe du croiseur auxiliaire
Les corsaires - Page 10 Bpw1xw10

. Au même moment, les machines Kormoran s’arrêtèrent et le navire arrêta de manœuvrer.
Les canons de poupe ont continué de tirer jusqu'au 18h30 contre le Sydney , qui s'est retiré vers le sud, recevant plusieurs impacts,
 le commandant du Kormoran a finalement ordonné le cessez-le-feu.
C'est le seul succès connu d'un croiseur auxiliaire contre un navire de guerre ordinaire.
Comme l'incendie à bord du Kormoran avait irrémédiablement endommagé l'appareil de propulsion et les extincteurs, et qu'il menaçait d'atteindre les dépôts de munitions et de mines, Detmers a ordonné d'abandonner le navire.
Deux des canots de sauvetage du Kormoran , avec 57 et 46 hommes, ont atteint la côte australienne au nord de Carnarvon indépendamment et sans assistance.
Le reste des marins allemands survivants ont été sauvés par cinq navires ( RMS Aquitania , Centaure , Koolinda , Trocas et Yandra ) et détenus comme prisonniers de guerre , presque tous jusqu'en 1947.
316 hommes ont  survécu  des 397 membres de l'équipage, ainsi que trois Chinois qui ont travaillé comme assistants. le linge
Les survivants du Kormoran ont pu voir le Sydney en feu faisant route vers le sud jusqu'à 22 heures et même pendant deux heures plus tard, ils ont vu des reflets de lumière à l'horizon. Vers minuit, ils n'ont plus  rien vu d'autre.
Aucun des 645 marins australiens du croiseur n’a survécu au naufrage laissé sans témoins.

Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
SCHOETERS CHRISTIAN

Nombre de messages : 6115
Age : 64
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

Les corsaires - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Les corsaires   Les corsaires - Page 10 EmptyMer 16 Jan 2019 - 7:59

HSK 8 Kormoran

son tableau de chasse


Les corsaires - Page 10 Numzor13
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 4364
Age : 77
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Les corsaires - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Les corsaires   Les corsaires - Page 10 EmptyMer 16 Jan 2019 - 10:11

Bonjour Christian.

Finalement ; on se rend compte que ces corsaires avaient une sacrée utilité.
Dommage que leur histoire reste dans l'oubli ; sauf pour les initiés.
Merci Christan.
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 4364
Age : 77
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Les corsaires - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Les corsaires   Les corsaires - Page 10 EmptyMer 16 Jan 2019 - 10:12

Bonjour Christian.

Finalement ; on se rend compte que ces corsaires avaient une sacrée utilité.
Dommage que leur histoire reste dans l'oubli ; sauf pour les initiés.
Merci Christan.
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
SCHOETERS CHRISTIAN

Nombre de messages : 6115
Age : 64
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

Les corsaires - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Les corsaires   Les corsaires - Page 10 EmptyVen 18 Jan 2019 - 7:37

salut a tous

LE Michel (HSK 9)
(Autre nom : Bielsko, Bonn)

    croiseur auxiliaire allemand de la Kriegsmarine ayant opéré durant la Seconde Guerre mondiale.
Les corsaires - Page 10 Arabis10
    Le cargo est construit par la Danziger Werft dans la ville libre de Dantzig en 1938-39 et baptisé Bielsko.
  Il sert au sein de la compagnie polonaise Gdynia-America-Line (GAL).
  Il est réquisitionné au début de la guerre par la marine allemande et converti en navire-hôpital sous le nom de Bonn.
 En été 1941, il est aménagé pour devenir un navire auxiliaire et est recommissionné sous le nom de Michel le 7 septembre 1941.
Son nom de code à la Royal Navy était Raider H

Première campagne d'attaques

Il est prévu que le Michel prenne le départ en novembre 1941, mais en raison de retards dans son aménagement, il n’est prêt qu'en mars 1942.
 Le navire rejoint un port en France occupée après avoir eté escorté durant sa traversée de la Manche.

Les corsaires - Page 10 45616810Les corsaires - Page 10 36960710

 Au commandement se trouve le fregattenkapitän Helmuth von Ruckteschell.
Commandements tenus : German auxiliary cruiser Widder; German auxiliary cruiser Michel; UB-34; U-54
né:23 March 1890
décéder: 24 September 1948 (aged 58) prison Hamburg-Fuhlsbüttel

Le croiseur auxiliaire est chargé de sillonner l'Atlantique sud à la recherche de cibles à attaquer ; sa première victime est le pétrolier britannique Patelle (7 469 tonneaux) atteint le 19 avril.
 Le 22 avril son petit torpilleur parvient à couler le tanker américain Connecticut (8 684 tonneaux) mais, le 1er mai, une attaque contre le cargo britannique Menelaus plus rapide échoue. L'équipage de ce navire prévient la Royal Navy qui dépêche sur place le croiseur HMS Shropshire et deux croiseurs auxiliaires.
Le Michel coule le cargo norvégien Kattegat (4 245 tonneaux) le 20 mai.
Le torpilleur du Michel découvre le 7 juin le liberty ship SS George Clymer de 6 800 tonneaux en difficulté et le touche par deux fois sans parvenir à le couler.
 Le croiseur auxiliaire britannique Alcantara se trouvant à proximité parvient à rejoindre le navire et à sauver son équipage mais le navire doit être abandonné.
 Les Allemands se replient quand ils aperçoivent l'ennemi, mais ni l'équipage britannique, ni les Américains n'aperçoivent le Michel, pensant que le George Clymer a été attaqué par un sous-marin.
Suivent d'autres attaques couronnées de succès, le Michel opère dans l'Atlantique sud puis dans l'océan Indien. Après une campagne de onze mois, le Michel arrive au Japon en mars 1943, après une escale à Singapour.
En 346 jours, il coule 15 navires alliés pour un total de 99 000 tonneaux.

Navires coulés

19/04/1942: Patella - 7 468 tonneaux
22/04/1942: Connecticut - 8 684 tonneaux
20/05/1942: Kattegat - 4 245 tonneaux
07/06/1942: George Clymer - 7 176 tonneaux
11/06/1942: Lylepark - 5 186 tonneaux
15/07/1942: Gloucester Castle - 8 006 tonneaux
16/07/1942: William F Humphrey - 7 893 tonneaux
17/07/1942: Aramis - 7 984 tonneaux
14/08/1942: Arabistan - 5 874 tonneaux
10/09/1942: American Leader - 6 778 tonneaux
11/09/1942: Empire Dawn - 7 241 tonneaux
02/11/1942: Reynolds - 5 113 tonneaux4
29/11/1942: Sawokla - 5 882 tonneaux
08/12/1942: Eugenie Livanos - 4 816 tonneaux
02/01/1943: Empire March - 7 040 tonneaux

Seconde campagne d'attaques


Les corsaires - Page 10 71_big10
Après des réparations, le Michel prend le départ de Yokohama le 21 mai 1943, cette fois-ci sous le commandement de Günther Gumprich, ancien commandant du croiseur auxiliaire Thor.
Les corsaires - Page 10 Sans-t14

Le navire traverse l'océan Pacifique, navigue au large de l'Australie occidentale et atteint les côtes sud-américaines.
 Le Michel coule trois navires sur une période de cinq mois pour un total de 27 632 tonneaux avant de retourner au Japon.
 Le sort du dernier bateau coulé par le Michel, le tanker norvégien India, coulé le 11 septembre 1943 n'est pas connu avant la fin de la guerre

Navires coulés
15/06/1943: Høegh Silverdawn - 7 715 tonneaux
17/06/1943: Ferncastle - 9 940 tonneaux
11/09/1943: India - 9 977 tonneaux

Fin du navire

À son retour au Japon, à 50 km de son port de destination, le Michel est repéré par le sous-marin américain Tarpon (SS-175),
qui l'atteint de trois torpilles ; le Michel coule alors.
Il s'agit de l'une des rares attaques d'un sous-marin américain contre un navire allemand durant la guerre.
 290 marins allemands dont le capitaine trouvent la mort, on compte 116 survivants qui parviennent à rejoindre les côtes japonaises après un périple de trois jours dans des canots.
 De nombreux hommes dérivent sur la mer sur des radeaux ou accrochés à des débris, mais la marine aérienne annonce que les recherches aériennes n'ont rien donné.
 Ceci provoque des polémiques parmi les officiers de la marine allemande présents au Japon, l'attitude des Japonais leur semblant désinvolte.
C'est cet évènement qui marque la fin des activités des croiseurs auxiliaires allemands durant la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
calamar1942
Amiral
Amiral
calamar1942

Nombre de messages : 6746
Age : 77
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

Les corsaires - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Les corsaires   Les corsaires - Page 10 EmptyVen 18 Jan 2019 - 12:00

thumleft thumleft thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 951
Age : 91
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

Les corsaires - Page 10 Empty
MessageSujet: Remerciements   Les corsaires - Page 10 EmptyVen 18 Jan 2019 - 13:34

Bonjour Christian, Félicitations pour la valeur de tes arvhives. Bien amicalement. Robert
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 4364
Age : 77
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Les corsaires - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Les corsaires   Les corsaires - Page 10 EmptyVen 18 Jan 2019 - 15:43

Bonjour Christian.

Merci ; c'était une belle odysée...
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Jocava
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
Jocava

Nombre de messages : 848
Age : 68
Localisation : Rendeux
Date d'inscription : 01/01/2011

Les corsaires - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Les corsaires   Les corsaires - Page 10 EmptyVen 18 Jan 2019 - 21:55

Wohawww ! Que d'informations intéressantes dont je n'aurai jamais eu connaissance sans toi. super

Amicalement Smilie 44 Smilie 44
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
SCHOETERS CHRISTIAN

Nombre de messages : 6115
Age : 64
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

Les corsaires - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Les corsaires   Les corsaires - Page 10 EmptySam 19 Jan 2019 - 6:37

Héééé.. les COCOS
ce n'est pas encore fini!!!!
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
SCHOETERS CHRISTIAN

Nombre de messages : 6115
Age : 64
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

Les corsaires - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Les corsaires   Les corsaires - Page 10 EmptyDim 20 Jan 2019 - 7:35

salut a tous

Le Coronel (HSK10)

Les corsaires - Page 10 200px-10

Le MS Togo était un navire de commerce allemand qui a été lancé en août 1938 pour la compagnie Woermann Line.
Il a été réquisitionné par la Kriegsmarine dès 1939 sous le nom de Schiff 14 pour participer à l'invasion de la Norvège en avril 1940.
Puis, il a été reconverti en mouilleur de mines (Sperrbrecher) dans le cadre de la préparation de l'Opération Seelöwe (plan d'invasion de l'Angleterre). Dès juin 1941 il a été transformé en croiseur auxiliaire (Hilfskreuzer) en prenant le nom de Coronel (HSK 10).
Après une tentative infructueuse comme dernier commerce raider allemand en février 1943, il a été utilisé comme dragueur de mines. Fin 1943, il prend le nom de NJL Togo pour devenir un navire-radar (Nachtjagdleitschiff) pour les avions de chasse nocturne en mer Baltique. Il fut le 2e navire-radar de la Kriegsmarine et le seul à survivre à la guerre.
Après la guerre, il a connu plusieurs changements de propriétaire, de nom et de fonction avant d'être finalement détruit au large de la côte mexicaine en 1984

Durant la guerre Le MS Togo fut lancé pour commercer avec les pays africains. Construit comme cargo il possédait aussi des cabines pour 12 passagers. Au début de la guerre il se trouvait à Douala au Cameroun français. Pour éviter d'être capturé puis interné par la marine française, son capitaine d'origine belge, Eugène Rousselet, s'est réfugié au cours d'une nuit, au Congo belge dans le port de Boma. Le 25 octobre 1939, il brise le blocus allié pour entrer à Hambourg où il fut réquisitionné par la Kriegsmarine le 23 novembre 1939.
En avril 1940, il sert de navire de soutien lors de l'Opération Weserübung (invasion de la Norvège) et subit quelques dommages dans un champ de mines britanniques semé par le sous-marin HMS Narwhal dans le Cattégat à l'est de Skagen.
Il est réparé et modifié en mouilleur de mines. Basé au port de Cherbourg d'août à novembre 1940 il est prévu pour l'Opération Seelöwe (invasion de l'Angleterre).
Fin 1942, il est reconverti en croiseur auxiliaire au chantier naval Wilton-Fijenoord de Schiedam (Pays-Bas) et rebaptisé Coronel (HSK 10) ou Schiff 14. Pour la Royal Navy il est connu sous le nom de Raider K.
Il a quitté la Norvège le 31 janvier 1943 avec une grande escorte de mouilleurs de mines et patrouilleurs et a tenté de sortir dans l'Atlantique par la Manche. Sa présence est détectée par le système ULTRA du renseignement militaire britannique. Il est aussi gêné par les tempêtes et les champs de mines et échappe à deux échouages sur les bancs de sable entre Sylt, Dunkerque et Calais. Il réussit à passer les batteries côtières de Douvres mais n'échappe pas aux raids aériens. Il subit des dommages et est contraint à rejoindre le port de Boulogne-sur-Mer. Comme les dommages sont trop graves pour être réparés dans un port français occupé, il est forcé de retourner à Kiel, où il est arrivé le 2 mars 1943.
Les corsaires - Page 10 1024px11

Comme il était de coutume pour les raiders allemands (Hilfskreuzer) d'être baptisés par leur capitaine, après avoir atteint la mer, son échec dans la Manche signifiait qu'il ne fut pas officiellement désigné comme Hilfskreuzer Coronel et il est donc resté connu sous le nom de Togo pour le reste de la guerre.
Puis il a repris son service de dragueur de mines avant d'être reconverti en navire de guidage de chasseur nocturne en mer Baltique sous le contrôle de la Luftwaffe.


Les corsaires - Page 10 Nachtj10

Les corsaires - Page 10 Togo2010

Les corsaires - Page 10 440px-10
type de b radar embarquer
Les corsaires - Page 10 78-squ10

En mars 1944, après les bombardements sur Helsinki il navigue dans le Golfe de Finlande pour fournir la couverture radar des villes de Tallinn et Helsinski. Il termine la fin de la guerre en servant de transport de troupe lors de l'évacuation de la Pologne, de la Prusse-Orientale et de la Poche de Courlande.

Après-guerre

Les corsaires - Page 10 1948_s10

À la fin de la guerre, le Togo est capturé dans le port de Kiel et transféré au Royaume-Uni au titre des dommages de guerre le 13 août 1945, puis à l'US Navy le 15 janvier 1946 pour le rapatriement des ex-prisonniers polonais. Le 14 mars, il est remis à la Marine royale norvégienne et renommé HNoMS Svalbard(voir photo de la maquette plus haut)
. Il sert alors de navire auxiliaire pour transporter les troupes d'occupation de l'Allemagne, sa capacité de passagers étant de 900 passagers. Entre 1947 et 1949, il sert au sein de l'Organisation internationale pour les réfugiés pour le transport des personnes déplacées de l'Europe vers l'Amérique du Nord et l'Australie.
Entre 1954 et 1956, il change plusieurs fois de propriétaire et prend brièvement les noms de MS Tilthom puis MS Stella Marina. Il est ensuite racheté par ses propriétaires d'origine Woermann-Deutsche Afrika en novembre 1956.
Remis à neuf, il reprend son nom de Togo et navigue 12 ans en Afrique. A l'introduction du Numéro IMO en 1960 lui est alloué celui de IMO 5363029.
En mars 1968, il est revendu à la compagnie Taboga Enterprises Inc. de Panama et rebaptisé Lacasielle puis cédé à la compagnie panaméenne Caribbean Real Estate SA en 1976 en prenant le nom de Topeka.
Il est vendu en 1984 pour démolition mais s'échoue au large de Coatzacoalcos au Mexique le 21 novembre 1984 avec la mort de deux hommes de l'équipage.
Les corsaires - Page 10 Mexiqu10
Revenir en haut Aller en bas
calamar1942
Amiral
Amiral
calamar1942

Nombre de messages : 6746
Age : 77
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

Les corsaires - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Les corsaires   Les corsaires - Page 10 EmptyDim 20 Jan 2019 - 11:23

Belle histoire du coronel Very Happy thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 4364
Age : 77
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Les corsaires - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Les corsaires   Les corsaires - Page 10 EmptyLun 21 Jan 2019 - 10:33

Que d'aventures.
Merci, Christian.
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les corsaires - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Les corsaires   Les corsaires - Page 10 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les corsaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: La marine non militaire (marine marchande, de pêche, de plaisance,...) :: Les bateaux de Légende-
Sauter vers: