Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 Bouton10  Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 Goog_l10  

Partagez
 

 Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18
AuteurMessage
PAUL
Maître Principal chef
Maître Principal chef
PAUL

Nombre de messages : 362
Age : 72
Localisation : Esneux
Date d'inscription : 21/12/2009

Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1)   Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 EmptyLun 20 Mai 2019 - 20:55

Bonsoir Olivier, bonsoir Xavier,

Rien de nouveau sous le soleil !

A présent, pour appuyer ses « certitudes » et tenter qu’elles deviennent aussi les nôtres, Aguad se réfère à un incident qui a eu lieu il y a bientôt …¼ de siècle !!!
Pas à dire, l’est fortiche : faire du vent avec du vide, lui il sait comment y arriver.

Et, comme d’habitude, il évoque l’incapacité de l’équipage à maîtriser une situation « explosive » - c’est le mot ! Un équipage qui n’est évidemment pas là pour le contredire et nous expliquer ce qu'il s’est réellement passé !

Comme quoi les marins peuvent bien se noyer de temps à autre mais il n’est SURTOUT pas question qu'eux, les politicards et les sur-galonnés d’opérette argentins, se mouillent et prennent le risque d’humecter un brin le bas de leur falzar.

En résumé, on l’a dans le baba (et je suis poli !) et, – évidemment ! – toujours pas d’accès aux photos et vidéos d’OI car tout ça est cadenassé.

Et en ce qui concerne la juge, faut pas s’illusionner, ça m’étonnerait fort qu’elle se déboutonne un de ces jours prochains.

Mais quel bazar ! A la question de savoir à quoi a réellement servi la mission d’OI, la réponse devient de plus en plus évidente.

Quant à l’affaire Luis Tagliapietra, faut avouer que j’y pige que dalle mais aussi que je n’ai pas fait l’effort !

Bon, y a pas mal de brume mais bon quart quand même.
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42486
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1)   Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 EmptyVen 24 Mai 2019 - 7:59

Salut PAUL,

Pour Tagliapietra, je pense qu'il les a tellement fait chier depuis le début qu'ils sont occupés à essayer de lui clouer le bec une bonne fois pour toute sifflotte

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42486
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1)   Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 EmptyVen 24 Mai 2019 - 8:02

Voici une nouvelle animation 3D de l'épave et des débris du sous-marin ARA San Juan au fond de l'océan !

https://twitter.com/LANACION/status/1131653773296885760

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 4329
Age : 77
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1)   Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 EmptyDim 26 Mai 2019 - 8:49

Bonjour Paul, bonjour Olivier.

Cette affaire aura été lamentable, jusqu'au bout ; mais, en est-on au bout ? …
Il en reste que tout ce fatras putride constitue, bel et bien, une atteinte intolérable, à la mémoire des disparus.
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42486
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1)   Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 EmptyDim 9 Juin 2019 - 16:57

https://twitter.com/infobae/status/1136102591925030912

traduction google de l'article :

Citation :
ARA San Juan: la justice convoquera des experts étrangers pour aider à l'enquête (4/06/2019)

La juge fédérale de Caleta Olivia, Marta Yáñez, a décidé de solliciter la collaboration d'experts navals étrangers pour collaborer à la cause qui enquête sur l'épave de l'ARA San Juan. Le magistrat a demandé au ministère de la Défense que, dans le cadre des accords bilatéraux existants, des accords soient signés avec les États-Unis et la France pour travailler à la clarification de l'incident.

Bien que de nombreuses spéculations aient été faites sur les difficultés budgétaires et juridiques que ce type de convocation pourrait causer, la juge a proposé le moyen le moins original d’éviter de nombreux obstacles. "La collaboration internationale" État à État "est un moyen ingénieux de satisfaire les demandes répétées de certaines des plaintes, qui considère que les experts locaux peuvent être influencés par la marine", a expliqué un expert de la marine possédant une expérience reconnue dans la clarification des revendications.

Dans les considérants de la mesure, Yáñez a indiqué que "dans le cadre d'un accord de confidentialité strict, les États-Unis seront interrogés sur: la représentation volumétrique 3D du sous-marin en train de couler et le champ de débris sur la base des images disponibles; communications par satellite pour définir une corrélation spatio-temporelle entre les connexions sous-marines et sa position géographique ".

Dans une autre partie de sa résolution, le magistrat a demandé à Oscar Aguad de demander à la République française "un avis sur la manière dont l’effondrement de la structure du sous-marin s'est développé et sur la dynamique après l’implosion jusqu’à l’impact final sur le navire, ainsi que toute autre donnée qui fait l'intérêt de l'enquête. "

En complément, le magistrat a chargé le ministère de la Défense de faire en sorte que tout ce qui était requis par les puissances étrangères convoquées soit acheminé par le biais des tribunaux, les attachés militaires des pays intervenants étant les destinataires de tous les documents.

Bien que Caleta Olivia n’ait fait aucune déclaration à cet égard, des sources proches du magistrat ont déclaré que la mesure adoptée visait à améliorer la transparence des instructions données. L’une des trois actions en justice a sérieusement mis en doute son travail, mais il bénéficie du ferme soutien des autres, en particulier de celui que poursuit Fernando Burlando.

"Au-delà du fait que les parties peuvent appuyer ou rejeter cette mesure, le principal intérêt du tribunal est d'utiliser les meilleurs moyens disponibles pour apporter objectivement des éléments contribuant à une plus grande certitude." La gravité de la tragédie et sa transcendance sociale exigent que le la justice et les parties soient à la hauteur des circonstances ", a déclaré à Infobae une haute source judiciaire.

Contestation et demande de licenciement

Ce n'était pas la seule nouveauté mardi. Le magistrat de Caleta Olivia a rejeté l'objection soulevée à son encontre par le procès intenté par Luis Tagliapietra.

Au début de ce mercredi, les représentations seront tournées vers la Chambre fédérale de Comodoro Rivadavia. Mais dans toutes les sources consultées, il existe une certitude presque absolue que l'instance supérieure ratifiera Yáñez à son poste.

En ce qui concerne la demande de rejet de la même plainte déposée auprès du Conseil de la magistrature, l'organe ne procédera pas au traitement car il est considéré comme irrecevable.

Source : infobae.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
PAUL
Maître Principal chef
Maître Principal chef
PAUL

Nombre de messages : 362
Age : 72
Localisation : Esneux
Date d'inscription : 21/12/2009

Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1)   Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 EmptyDim 9 Juin 2019 - 20:49

Suis quand-même épaté !

Que la juge Yanez ait depuis le début et en permanence Macri et consorts plus une bonne partie des sur-galonnés de le Marine dans les pattes, ça, y a pas de doute !
Malgré ça, elle ne faiblit pas et parvient à sortir des armes incroyables comme cette histoire de solliciter les States et la France pour faire avancer l’enquête.

Si elle parvient à trouver le et les moyens de concrétiser son projet, alors, y a pas de doute, c’est qu’il y a du beau monde qui la suit et donc des règlements de comptes pas tristes à venir.

Au début de ce mercredi, les représentations seront tournées vers la Chambre fédérale de Comodoro Rivadavia. Mais dans toutes les sources consultées, il existe une certitude presque absolue que l'instance supérieure ratifiera Yáñez à son poste.

Quant à Fernando Burlando, ce n’est pas un cador non-plus et si les alliés de la juge ont tous les mêmes pectoraux et la tête carrée que lui que lui (voir ses photos !), va y avoir du sport !

Mais quand ???
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 4329
Age : 77
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1)   Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 EmptyMar 11 Juin 2019 - 16:55

Bonjour Paul.

Je partage ton point de vue, à 100/100.
Cette juge a, quand même, un sacré culot, du courage, de la ténacité, etc... ; un vrai marin, quoi !
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42486
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1)   Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 EmptySam 22 Juin 2019 - 15:44

https://twitter.com/infobae/status/1142377941516636160

traduction google de l'article :

Citation :
ARA San Juan, exclusif : ce que dit le rapport final de la commission d'enquête (22/06/2019)

Le document qui sera connu dans les prochains jours mentionne la "responsabilité du commandement de la marine" et dissocie l'équipage de la tragédie.

Au cours des deux prochaines semaines, la Commission bicamérale d'enquête sur "la disparition et les opérations de recherche et de sauvetage de l'ARA San Juan" présentera son rapport final. Infobae a eu un accès exclusif aux travaux sur lesquels les députés, les sénateurs et les techniciens finissaient de peaufiner les conclusions. À l’unanimité, les parlementaires ont conclu que la première ligne de responsabilité relevait de la chaîne de commandement de la Marine à laquelle ils attribuaient une "responsabilité directe de la tragédie".

Ils conviennent également que, même si le navire "n'était pas en parfait état" et qu'il comportait des "anomalies", ces "anomalies" et ces "problèmes" n'auraient pas été directement liés à l'accident qui a entraîné la vie des 44 membres d'équipage, ou du moins cela n'a pas été prouvé.
Les législateurs laissent en dehors de toute responsabilité le président Mauricio Macri - commandant en chef des forces armées - comme a tenté de le faire l’opposition et examinent toujours sur a responsabilité politique objective du ministre de la Défense, Oscar Aguad.

En ce qui concerne le rôle joué par l'amiral Marcelo Srur, alors chef de la marine, il n'y a toujours pas de coïncidences, bien qu'ils qualifient comme "inacceptable" certaines de ses décisions et de ses comportements.

Au cours des derniers mois, les membres de la commission et son groupe de spécialistes ont réalisé une série de "conclaves" au cours desquels ils ont analysé tous les témoignages et la vaste documentation réunie au cours de l’année de recherche. Après ces analyses, ils ont assuré qu’ils ne leur restaient aucun doute sur l’identification des causes du naufrage, des responsabilités directes et des recommandations nécessaires pour éviter leur répétition.

Selon ces conclusions, les spécialistes n’auraient pas trouvé de responsabilité dans l’équipage du sous-marin ni dans des anomalies techniques préexistantes sur le navire qui seraient directement liées à l’incident; au lieu de cela, les conclusions sont réparties dans les actions et les omissions de la chaîne de commandement de la marine, du commandement de la force sous-marine au chef d'état-major de la marine, qui "pour leur piètre performance, loin de résoudre la situation critique signalée par leurs subordonnés l’a aggravée jusqu’à causer la perte du sous-marin et de tout son équipage ", indique le rapport préliminaire.

Ils ont également affirmé qu'ils "avaient identifié dans la chaîne de commandement de la marine les responsables directs qui auraient commis de graves manquements à leurs fonctions d'officiers supérieurs, ce qui aurait laissé l'équipage du sous-marin ARA San Juan avec le minimum de possibilités" pour éviter une situation grave d'incendie électrique dans ses batteries alors que la mer était déchaînée dans la nuit du 14 novembre 2017. "

Les fondements techniques du rapport seraient si solides qu'ils auraient ruiné les vaines tentatives de ceux qui ont essayé de dissimuler la gravité d'un incendie électrique dans la salle des batteries en l'appelant "début d'incendie" comme s'il ne tenait compte que du volume de l'incendie et non de l'endroit où cela est arrivé, entre autres points pertinents.

Les responsabilités

Une mise en garde pas moins. Les parlementaires parlent de "responsabilité" et non de "culpabilité", celle-ci ne pouvant être déterminée que par la justice, ainsi que des sanctions qui leur seraient applicables.

Jusqu'à présent, le dossier judiciaire qui est instruit par la juge fédérale de Caleta Olivia, Marta Yañez, n'a pas été imputé. Tous ceux qui ont témoigné l'ont fait en tant que témoins, y compris l'ancien chef de la marine, Srur et le ministre Aguad.

Bien que les membres de la Commission bicamérale débattent toujours du "degré de responsabilité" des commandants de la Marine, les principales plaintes reviennent à l'état-major du Commandement de la Force sous-marine (COFS), alors sous la responsabilité du capitaine de la Marine, Claudio Villamide, c'est-à-dire le chef direct de Juan Pedro Martín Fernández, commandant de l'ARA San Juan.

Il en est également fait mention dans le rapport préliminaire présenté au commandement de la marine et de la formation (COAA), dont le responsable était le contre-amiral Luis Enrique López Mazzeo. La COAA était chargée de superviser la maintenance et le bon fonctionnement du sous-marin et la capacité opérationnelle de l’équipage.

Quoi qu'il en soit, les considérations sur Lopez Mazzeo sont moins fortes que celles sur Villamide.

L’un des points saillants du rapport préliminaire est qu'il délimite la responsabilité de la tragédie aux 44 membres d’équipage du sous-marin, comme l’a suggéré le ministre de la défense. Le point de débat sur la "responsabilité politique" d’Aguad présente plusieurs aspects qui sont pris en compte.

Il a prêté serment en tant que ministre le 17 juillet 2017, quatre mois avant le naufrage du sous-marin. C'est pourquoi, pour certains sénateurs et députés - des opposants - les responsabilités politiques qui pourraient incomber à Aguad devraient également incomber à son prédécesseur, l'actuel sénateur de la Rioja, Julio Martínez. Sur ce point, un consensus n’a pas encore été trouvé.

Quant à l'amiral Srur, le rapport préliminaire auquel cela signifie l'accès renvoie à deux points de vue qui ne le laissent pas bien debout, mais qui, de l'avis de certains sénateurs, le place dans la hiérarchie des responsabilités, malgré le commandement qu'il accomplissait.

Devant la juge Yañez et devant la Bicamérale, Srur a soutenu que s’il avait été au courant de l’état dans lequel se trouvait l’ARA San Juan, il ne l’aurait pas laissé lever l'ancre, c’est-à-dire qu’en tant que chef de la marine, il ne connaissait pas l’état des navires. Pour certains chercheurs, c'est quelque chose d'inacceptable, mais  qui dans la pratique se produit.

Par ailleurs, le rapport souligne que, lorsqu'il a été informé du manque de communication avec le San Juan, l'amiral était en train de recevoir une décoration en Uruguay et que, ce même 15 novembre, le sous-marin était déjà descendu à plus de 900 mètres de profondeur.

Cependant, il est souligné que Srur aurait pu ordonner un "rapport impartial" afin de déterminer ce qui s'est réellement passé et de trouver les responsables.

À ce stade, il est rappelé que l’ancien chef de la marine avait demandé un rapport de ce qui s’était passé et notamment des conditions dans lesquelles le sous-marin avait navigué. Le résultat a été le déplacement de leurs charges de López Mazzeo et de Villamide. Ils ont été accusés de "mettre en péril l'intégrité physique de leurs subordonnés, sans nécessité apparente, et d'agir avec négligence grave pour ne pas empêcher le sous-marin ARA San Juan de naviguer après les graves anomalies détectées - lors de l'inspection. ° 10/16 «S», comme lors de la précédente navigation du SUSJ pour le «contrôle de la mer» effectuée du 1er au 19 juillet 2017 (...) ". Mais au milieu de l’année dernière, le lieutenant-général Bari Sosa, le chef d’état-major, a annulé cet avis puisqu’un audit de la manière dont il a été effectué a permis de déterminer qu’il était "partiel". La décision a été approuvée par le ministre Aguad.

Les insuffisances des contrôles

Le rapport indique clairement que le Commandement des forces sous-marines (COFS), dirigé par Villamide, "a géré de manière inefficace la situation critique de son unité dépendante, dont elle avait été informée via une communication satellite reçue à Mar del Plata le 14 novembre à 23h42 "et neuf points sont indiqués.

Parmi eux, le "COFS aurait dû contre-interroger l'ARA San Juan sur de quelle manière le feu électrique était "contrôlé", "en tenant compte du fait qu'il n'avait pas dit éteint", et parce qu'il était à la surface et par mauvais temps, il n'avait pas pu pénétrer dans le réservoir des batteries pour vérifier les dommages; qu’à 22 heures, il avait donné sa position sans nouveauté, de sorte qu’en 1 heure et 42 minutes seulement, il ne restait plus assez de temps pour le détecter, le combattre et l’éteindre, en tenant compte en particulier de l’antécédent d’un incendie similaire en 1995 où près de deux jours ont été nécessaire pour l'éteindre, consommant pratiquement tous les extincteurs de la ville de Mar del Plata. "

Ils estiment également que c'était incorrect de permettre l'immersion du sous-marin puisque "les situations d'accident doivent être contrôlées et résolues à la surface conformément à la procédure établie dans le rôle d'accident".

Les députés et les sénateurs concluent qu'il restera des doutes sur l'origine de l'incendie et sur l'état de la désormais célèbre vanne E-19, par laquelle l'eau de mer qui aurait produit le court-circuit dans les batteries de proue et cet l'incendie électrique; étant donné qu'il n'y a aucune copie des tests de 48 heures qui ont été effectués avant le départ du sous-marin d'Ushuaia, ni des cahiers de réparation puisque les deux étaient à bord.

Le rapport préliminaire indique que, lorsque Lopez Mazzeo et Villamide sont allés déclarer devant la Commission, les deux officiers supérieurs étaient plus enclins à délimiter leurs propres responsabilités qu'à apporter de précieuses contributions aux enquêteurs afin de déterminer ce qui s'était passé. Il est également noté que depuis le 15 novembre 2017, ni la marine, ni les chefs d'état-major, ni le ministère de la Défense, ni la justice fédérale n'ont remis de rapport ou d'opinion sur les causes du naufrage et les noms des responsables, comme demandé.

Source : infobae.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42486
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1)   Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 EmptySam 22 Juin 2019 - 16:12

https://twitter.com/infobae/status/1142427014978252801

traduction google de l'article :

Citation :
ARA San Juan: L'audience pour la récusation de la juge Marta Yañez s'est tenue à Comodoro Rivadavia (22/06/2019)

Le Dr. Luis Tagliapietra a soulevé ses arguments concernant sa demande de radiation de la juge. Ceux-ci n'étaient pas partagés par les plaignants représentant la majorité des familles ni par le procureur de l'affaire.

La Chambre fédérale de Comodoro Rivadavia a tenu vendredi la première audience pour traiter de la contestation de la juge fédérale de Caleta Olivia, Marta Yañez, chargée des deux affaires liées à la tragédie de l'ARA de San Juan.

Dans le premier des dossiers on examine les causes qui ont été à l'origine du naufrage du navire, tandis que dans l'autre on traite le développement des opérations recherche et sauvetage après que la marine aie déclaré le navire comme perdu.

La demande de récusation a été présentée par l'avocat Luis Tagliapietra, plaignant et père de l'un des sous-marinier décédé dans l'épave. Sa relation avec le tribunal n’était pas bonne, au point que dans sa demande officielle, l’avocat a indiqué que sa décision arrivait  "après avoir épuisé les voies de dialogue dans tous les domaines possibles afin de retourner l’animosité manifestée à son égard comme personne et en tant que professionnel. "

Votre opinion n'est pas partagée par le procureur Norberto Bellver ni par la plupart des autres plaignants. Ces derniers en sont venus à décrire le travail du juge comme "impeccable".

Bien que l'avocat ait initialement admis que récuser le juge impliquerait un retard dans l'enquête, et finalement - après plusieurs publications sur les réseaux sociaux où il exprimait son franc mécontentement envers Yañez -, il finit par pousser la mesure. Dans le même temps, il l'a également dénoncée devant le Conseil de la magistrature.

La juge a rejeté "in limine" la récusation présentée à son bureau. Elle a donc été transmise à la Chambre fédérale, qui a commencé aujourd'hui à traiter le problème. Tagliapietra (représentant trois familles de défunts) et les docteurs Lorena Arias et Valeria Carreras, qui parrainent 30 des familles des 44 membres de l'équipage de ce navire malchanceux, ont assisté à la réunion.

Peu de temps après le début des délibérations, le procureur a été catégorique et a demandé le rejet clair et simple de la proposition de Tagliapietra. Il a estimé qu'aucun élément ni aucune attitude ne pouvait soumettre le magistrat à la séparation requise.

Après l'audience, qui était parfois particulièrement tendue, un des professionnels témoins de l'acte a déclaré à Infobae: "Il était clair que la demande ne correspondait pas aux causes prévues dans le code, mais à la vision subjective d'une partie minoritaire" .

Bien que le Tribunal fédéral ait demandé le renvoi de toutes les procédures menées par Yañez pour pouvoir en prendre connaissance avant de se prononcer définitivement sur la récusation, les sources judiciaires ont été encouragées à oser, compte tenu de la force des arguments pour assurer la défense de la juge et du prononcé de l'avocat, la continuité de Yañez est assurée.

Dans l'environnement de la cause, nombreux sont ceux qui regrettent le temps perdu par cet incident judiciaire, qui a pratiquement paralysé la dernière étape de la série de témoignages dirigés par M. Yañez.

La dernière mesure de poids adoptée par le magistrat a été la demande adressée au ministère de la Défense afin que, dans le cadre des traités de coopération militaire en vigueur avec la France et les États-Unis, les forces armées des deux pays soient invitées à fournir un personnel spécialisé pour collaborer avec l'interprétation de certaines questions techniques en cours d'analyse dans l'enquête.

Infobae a également pu savoir que la proposition soumise à l'examen du Conseil de la magistrature est sur le point d'être déposée, car elle n'est pas encadrée par les exigences minimales pour engager une procédure de poursuite contre Yañez.

Ces derniers jours, la "Fondation pour la paix et l'environnement" a présenté devant les tribunaux fédéraux de Comodoro Py une nouvelle plainte pénale contre le président de la nation, Mauricio Macri, le ministre de la Défense, Oscar Aguad et la juge Yañez, les accusant de dissimulation sur la vérité de la tragédie. L'affaire a été déposée devant le tribunal de M. Rafecas, mais il ressort des consultations qui ont eu lieu que, compte tenu de l'imprécision des propositions, l'affaire serait classée.

Source : infobae.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
PAUL
Maître Principal chef
Maître Principal chef
PAUL

Nombre de messages : 362
Age : 72
Localisation : Esneux
Date d'inscription : 21/12/2009

Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1)   Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 EmptyDim 23 Juin 2019 - 22:35

ARA San Juan, exclusif : ce que dit le rapport final de la commission d'enquête (22/06/2019)

Le document qui sera connu dans les prochains jours mentionne la "responsabilité du commandement de la marine" et dissocie l'équipage de la tragédie.

Oufti, ça devient intéressant !!!

Ils ont également affirmé qu'ils "avaient identifié dans la chaîne de commandement de la marine les responsables directs qui auraient commis de graves manquements à leurs fonctions d'officiers supérieurs, ce qui aurait laissé l'équipage du sous-marin ARA San Juan avec le minimum de possibilités" pour éviter une situation grave d'incendie électrique dans ses batteries alors que la mer était déchaînée dans la nuit du 14 novembre 2017. "

Les fondements techniques du rapport seraient si solides qu'ils auraient ruiné les vaines tentatives de ceux qui ont essayé de dissimuler la gravité d'un incendie électrique dans la salle des batteries en l'appelant "début d'incendie" ;
Le rapport préliminaire indique que, lorsque Lopez Mazzeo et Villamide sont allés déclarer devant la Commission, les deux officiers supérieurs étaient plus enclins à délimiter leurs propres responsabilités qu'à apporter de précieuses contributions aux enquêteurs afin de déterminer ce qui s'était passé.


Si je me souviens bien, Mazzeo s’était présenté en grand uniforme devant la bicamerale alors qu’il avait été mis au rencart ! J’espère qu’il va en prendre plein la g…le !
Pareil pour Villamide, l’a une tête de faux jeton : même souhait pour lui.

Quant à Srur, c’est le seul qui ait eu un comportement « noble » devant la bicametale et lui au moins, il avait trouvé les mots justes pour s’adresser avec une retenue et une sincérité évidente aux proches des victimes. A lui, je souhaite tout le contraire qu’aux deux rats et à leurs « amis ».

Vivement la suite !

Et merci Olivier !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 4329
Age : 77
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1)   Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 EmptyMer 26 Juin 2019 - 18:34

Bonjour les amis.


Et je t'embrouille, et je t'embrouille…
Je pense que l'on ne saura jamais le fond de l'histoire.
Par contre (mais, peut-être, me trompe-je) ; Madame la juge, vous méritez un grand coup de chapeau.
Comment avez-vous pu résister à une telle pression ?
Et si l'on vous pousse vers la porte de sortie ; ce n'est, sans doute, pas sans raison.
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42486
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1)   Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 EmptyJeu 11 Juil 2019 - 22:53

https://twitter.com/InfobaePolitica/status/1149412449927364608

traduction google de l'article :

Citation :
La commission bicamérale a reporté son avis sur les responsabilités navales et politiques dans la tragédie de l'ARA San Juan (22/06/2019)

Les législateurs du gouvernement et de l'opposition se réuniront la semaine prochaine pour signer un avis qui sera connu en pleine campagne électorale.

La commission bicamérale chargée d'analyser les responsabilités administratives et politiques concernant la tragédie de l'ARA San Juan a reporté sa décision jusqu'à mardi prochain, en l'absence d'accord entre les législateurs du parti au pouvoir et les représentants de l'opposition. Ainsi, à quelques jours des élections, un sujet de grande sensibilité sociale restera au cœur du conflit électoral.

Tandis que Nilda Garré et sa collègue Magdalena Odarda s'inquiétaient de l'absence de consensus minimum permettant de finaliser les travaux de la commission, d'autres membres de la bicamérale ont tenté de clore l'avis et de le faire connaître sans plus attendre.

Conditionné par la campagne

Comme l'avait prévu Infobae, la forte pression exercée que la campagne électorale fait peser sur les législateurs rend plus difficile la prise de décisions rationnelles et la prise de conscience des répercussions électorales que l'avis aura sur l'opinion publique plutôt que de se prononcer de la manière la plus objective possible ", a expliqué un conseiller qui connaît les tenants et les aboutissants de la commission bicamérale.

Pour cette raison, après presque deux heures de délibérations, les députés et les sénateurs de la commission spéciale ne se sont retirés avec le seul slogan qu'ils recevraient dans les prochaines heures un nouveau projet pour qu'ils expriment leur désaccord pour la énième fois, qui sera examiné la semaine prochaine.

La clé du désaccord est le rôle qui sera attribué au ministre de la Défense, Oscar Aguad, dans la présentation officielle de la commission parlementaire. Le parti au pouvoir défend le fonctionnaire, tandis que l'opposition considère qu'il a une certaine responsabilité dans la tragédie de l'ARA San Juan.

"C’est comme si maintenant l’on voulait blâmer l’ancienne ministre Nilda Garre au sujet du prétendu manque d’aptitude du système de capteur à hydrogène, qui lors de sa gestion à la tête du portefeuille du ministère de la défense, a été placé dans l'ARA San Juan. Ce ne serait pas juste parce qu'elle avait sous ses ordres un grand nombre de professionnels et de spécialistes du domaine, civils et militaires ", a déclaré un législateur officiel.

Mardi prochain, s'il n'y a pas de changements de dernière minute, les membres de la commission bicamérale signeront l'avis qui expliquera les responsabilités navales et politiques des dirigeants de la Marine et du ministre Aguad. Cet avis sera rendu public le jeudi 18 juillet, six semaines après le PASO (les élections).

Source : infobae.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 4329
Age : 77
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1)   Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 EmptyVen 12 Juil 2019 - 11:05

Bonjour Olivier.

Merci pour ces derniers renseignements.
En fait, tout continue comme par le passé : on brasse, on brasse, et on brasse encore ; tout cela, pour mieux noyer le poisson…
Et, à mon humble avis, cela va perdurer ; les élections arrivent, n'est-ce pas ?
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1)   Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1) - Page 18 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Découverte du sous-marin argentin disparu: les news (1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: Recherche du ARA SAN JUAN : le sous-marin argentin disparu le 15.11.2017-
Sauter vers: